sacré Mark

Aussi ai-je mis à profit mes observations relatives à ces « coïncidences » ; maintenant, lorsque je suis las d’attendre des nouvelles de quelqu’un, je m’assois et le force à m’écrire, qu’il le veuille ou non ; c’est-à-dire que je lui écris, puis je déchire ma lettre sans la faire partir. Cela suffit amplement, et les nouvelles de ce quelqu’un ne tardent pas à m’arriver.


Mark Twain, La télépathie mentale



One Comment

  1. scarlett wrote:

    je vais essayer…