Anne-Émilie Philippe

matin et soir

Ces deux images sont réalisées avec le même processus, des anneaux de Moebius façonnés en grès sont posés sur la feuille de papier au soleil. Ces deux instantanées témoignent de l’infinité de formes pouvant être produites avec ces mêmes objets, objets représentant eux-même l’infini. La nature de ces images restent vagues, le cadrage peut laisser croire qu’elles sont des images numériques ou des modélisations scientifiques, alors qu’elles naissent d’un procédé ancien de photographie. Cyanotype sur papier Rivoli, 56x56 cm.